Contrôle des Performances du bâtiment Formation, Conseil et Ingénierie


Les contrôles d’étanchéité à l’air des réseaux aérauliques doivent s’opérer par l’intermédiaire d’un opérateur de mesure spécialisé, formé par un organisme accrédité et justifiant du matériel nécessaire à l’opération.

De même que le test d’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment, le test d’étanchéité à l’air des réseaux aérauliques est obligatoire pour les logements RT2012 avec demande de labels. Le test règlementaire s’effectue lorsque tous les travaux pouvant impacter l’étanchéité à l’air du réseau sont terminés. De manière facultative, d’autres tests peuvent se faire en phase chantier.

Le principe consiste à mettre en surpression d’un réseau de soufflage ou en dépression d’un réseau d’extraction. Une fois le bâtiment préparé (démontage des bouches, utilisation des vessies, etc…) et les documents nécessaires réunis, la mesure de débit de fuite est réalisée par un ventilateur spécifique de type R-Lik, Lindab, ou autre… L’opérateur devra également vérifier l'installation et sa cohérence avec la réglementation, les normes et les avis techniques.

Enfin, il établira un rapport. Ce rapport rappellera les conditions de réalisation de la mesure, le lieu d’implantation du matériel de mesure, la liste du matériel utilisé, le conditionnement du bâtiment, le déroulement de la mesure (sous forme de tableau retraçant les mesures induites et les débits d’air correspondants), la liste des fuites constatées accompagnées de photos, des recommandations pour remédier aux déperditions.


Crédits : Pulcom & GDN